Envoyer cette page à un(e) ami(e)

Rôle de votre député

En premier lieu, le député exerce divers rôles, dans un style qui lui est propre et qui reflète non seulement sa personnalité, son expérience et sa formation, mais aussi le statut de son parti politique à l'Assemblée, sa position dans le parti et la région qu'il représente.

L'activité première du député est sa participation au processus législatif. En tant que législateur, il étudie, analyse et vote les projets de loi à l'Assemblée nationale. Ce rôle s'exerce en plusieurs étapes, tant à l'Assemblée qu'en commission parlementaire.

En deuxième lieu, en tant que contrôleur de l'action gouvernementale, le député a plusieurs moyens mis à sa disposition autant à l'Assemblée nationale qu'au sein des commissions parlementaires pour interroger le gouvernement sur ses actes.

En troisième lieu, il exerce un rôle d'intermédiaire entre ses électeurs et l'Administration publique. Il s'assure que sa communauté reçoive sa juste part des programmes publics. À la fois ombudsman, médiateur, agent d'information ou animateur, il est le représentant de tous ses électeurs au-delà de toute « partisanerie » ou affiliation politique. À l'écoute des besoins de ses concitoyens sans oublier ses autres tâches législatives, il partage son temps entre le Parlement et sa circonscription.

En plus de ces fonctions, le député a parfois un rôle d'« ambassadeur ». Comme l'Assemblée nationale est membre de plusieurs associations parlementaires internationales, les députés participent, de temps à autre, à des missions qui les amènent à échanger avec d'autres parlementaires sur des sujets d'ordre économique, socioculturel, et autres.

Ses privilèges et ses obligations
En tant que représentant du peuple, le député jouit de certains privilèges visant à lui permettre de mener à bien son mandat. Un de ces privilèges est son droit de parole. C'est ainsi qu'il ne peut être poursuivi, arrêté ni emprisonné en raison de propos tenus dans l'exercice de ses fonctions pendant une séance de l'Assemblée ou d'une commission parlementaire.

Comme corollaire à ces privilèges, le député doit se mettre à l'abri de toute situation où son intégrité ou celle de l'Assemblée nationale pourrait être mise en doute. Ainsi doit-il éviter de se placer dans une position où son intérêt personnel peut influer sur l'exercice de ses fonctions.

À propos de sa fonction de député, M. Hamad a résumé son rôle ainsi :« Donner, c'est la plus belle chose que je puisse faire et, pour moi, ça vaut beaucoup plus qu'autre chose. En tant que député, je ne sert pas seulement un organisme, mais toute la population ».

Pour en savoir plus : http://www.assnat.qc.ca/fr/deputes/hamad-sam-1273/index.html 

Partager