Envoyer cette page à un(e) ami(e)

Ma biographie

 

 
La feuille de route de Sam Hamad conjugue à la fois des implications liées au monde des affaires et de nombreux organismes.

Ingénieur de formation, il est également détenteur d’une maîtrise en génie civil et d’une maîtrise en gestion qui lui ont permis de devenir chargé de cours en gestion à l’Université Laval. Tout juste avant son entrée en politique en 2003, il a occupé le poste de vice-président principal de la firme d’ingénieurs Roche ltée Groupe-conseil.

Engagé dans son milieu, il a assumé tour à tour la présidence de la Chambre de commerce et d’industrie du Québec métropolitain et la vice-présidence de la Fédération des Chambres de commerce du Québec, contribuant ainsi au dynamisme du milieu des affaires.

Par ailleurs, Sam Hamad a été président du conseil d’administration de la Fondation de l’Auberivière (1990-1993), président du conseil d’administration du Conseil régional de l’environnement Chaudière-Appalaches (1993-1994), membre (1994-2001) et vice-président de Centraide-Québec (1999-2001), président du Forum Énergie de la Capitale (1995-1999), membre du conseil d’administration de la Fondation de l’Hôpital Laval (1998-2000), membre du comité Capital-Québec (2000-2001), président du groupe de travail sur le renouvellement de la fonction publique du Québec (2001-2002) et président de la régionale Québec/Chaudière-Appalaches de l’Ordre des ingénieurs du Québec.
 
Élu député de Louis-Hébert en 2003, il est nommé ministre des Ressources naturelles, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, fonction qu’il occupe jusqu’en 2005. Réélu en 2007 et en 2008,  il est nommé ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, ministre du Travail, ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, vice-président du Conseil du Trésor et membre du comité des priorités.
 
Le 11 août 2010, suite au remaniement ministériel, M. Hamad est nommé ministre des Transports et conserve le titre de ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale. Il est nommé à nouveau vice-président du Conseil du trésor, président du comité ministériel de la prospérité économique et du développement durable, membre du comité des priorités et membre du comité des priorités économiques.
 
Puis, à l'occasion d'un nouveau remaniement ministériel en septembre 2011, Sam Hamad devient le nouveau ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation (MDEIE) et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale.

 

Partager