Envoyer cette page à un(e) ami(e)

Pierre Arcand et Sam Hamad inaugurent le nouveau pavillon de l'Aquarium du Québec

11 mai 2012

QUÉBEC, le 10 mai 2012 - Le ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs, M. Pierre Arcand, et le ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, M. Sam Hamad, ont inauguré aujourd'hui le nouveau pavillon de l'Aquarium du Québec. Celui-ci accueillera dorénavant des méduses, des dragons de mer, des hippocampes, des raies et des requins-marteaux, en plus d'offrir aux visiteurs un bassin qui permettra à ces derniers de toucher aux animaux sous la supervision du personnel animalier.

« L'Aquarium du Québec, au-delà du divertissement, remplit une mission d'éducation et de sensibilisation en matière de respect de l'environnement et de sauvegarde de la biodiversité. C'est pourquoi nous avons investi une somme de 8 M$ pour la réalisation de ce nouveau pavillon. Celui-ci constitue un élément majeur dans la mise en valeur de l'Aquarium du Québec et s'intègre judicieusement dans l'un des principaux axes de développement priorisés par le Comité performance de l'industrie touristique », a déclaré le ministre Arcand.

Une institution en pleine expansion

Le nouveau pavillon de l'Aquarium du Québec est doté de trois sections présentant des décors et des jeux de lumière créant différentes atmosphères. Ainsi, la section des méduses recrée l'ambiance mystérieuse des fonds marins, celle des hippocampes, qui compte plusieurs espèces de dragons de mer, est associée à l'univers des pirates, et le bassin tactile baigne quant à lui dans un environnement côtier. D'ailleurs, ce dernier permettra de toucher des raies et des requins-marteaux.

L'ambiance feutrée du bâtiment favorisera également la tenue d'événements corporatifs, tels que les coquetels et autres occasions d'affaires. Ce nouveau pavillon sera ouvert au public dès demain, soit le 11 mai 2012.

« Grâce à l'expérience enrichissante et récréative qu'il fait vivre à ses visiteurs, soutenue par un service à la clientèle de grande qualité, il n'est pas surprenant que l'Aquarium du Québec soit devenu l'un des 5 sites touristiques les plus visités de notre capitale nationale et qu'il ait connu une augmentation de son achalandage de 90 %. Sa clientèle provient même, dans une proportion de 70 %, de l'extérieur de la région. Force est de constater que le plan de développement de l'Aquarium amorcé en 2006 et axé sur l'amélioration des infrastructures ainsi que sur une plus grande offre touristique a permis de poser des jalons importants de son succès », s'est réjoui le ministre Sam Hamad.

« La réalisation de ce nouveau pavillon s'inscrit dans la foulée de nos objectifs en termes de croissance, d'achalandage et d'augmentation de la rentabilité », a ajouté le ministre Arcand.

Une croissance soutenue depuis 2006

Depuis que l'Aquarium du Québec a été confié à la Sépaq, en 2006, sa fréquentation annuelle est passée de 170 000 visiteurs à 329 000 visiteurs en 2011-2012. La dernière année a été marquée par l'arrivée de deux jeunes ours blancs et de renards arctiques. D'autres projets sont en cours, dont l'ajout d'un chapiteau de 150 places accessible sur trois saisons et le réaménagement des sentiers du parc des Chênes prévoyant un accès pour les personnes à mobilité réduite et les poussettes.

Depuis 2006, des sommes totalisant 3,3 M$ ont été investies pour réaliser d'importants travaux d'immobilisation qui ont touché notamment l'ajout d'estrades naturelles aux bassins des ours blancs, la construction d'une régie de sonorisation, l'aménagement d'une aire de jeux d'eau et d'une piste d'hébertisme pour enfants ainsi que la mise sur pied du Festi Lumière, un événement touristique qui a attiré 32 000 visiteurs l'hiver dernier. En 2009, l'inauguration des enclos des morses et des ours blancs concluait cette série de travaux incontournables pour l'Aquarium du Québec. Tous ces investissements visaient à bonifier le produit, et, par conséquent, l'expérience de la clientèle.

Comité de mise en valeur

Le ministre Hamad a tenu à saluer le travail du comité de mise en valeur de l'Aquarium du Québec « sans lequel des idées aussi novatrices que celles qui ont conduit à l'inauguration de ce pavillon n'auraient pu se rendre au stade de la réalisation ». Les membres de ce comité sont des représentants d'instances régionales et touristiques reconnues, telles que l'Office du tourisme de Québec, l'Université Laval, la Société des parcs de sciences naturelles du Québec, le Carnaval de Québec, la Commission de la capitale nationale du Québec, le CLD et la Sépaq.




Partager




Qu'en pensez-vous ?



Entrer le code de sécurité
 *
   
Vos commentaires sont sujets à modération



Devenez un fan de Sam Hamad sur facebook!

Commission de la capitale nationale – Patrimoine, tourisme, aménagement, ville de Québec